Cursichella settembrina...

Les années se suivent et se ressemblent pour Nathalie en septembre: immuablement, cette parisienne d'adoption dont le goût pour la bougeotte n'est plus à démontrer et force le respect me rejoint en Corse pour sa dose automnale de granite 5 étoiles... 10 jours à deux semaines de progression verticale sur la roche rose ne sont pas de trop pour oublier le tracas de la vie quotidienne dans la capitale !

Une météo un peu compliquée en début de séjour a laissé place a du grand beau par la suite. Des petits pépins physiques de son guide ont un peu contrarié la fin de séjour mais on croise les doigts pour que ce ne soit pas trop grave et on revit ces beaux moments, qui en appellent d'autres, en images...

Ce caillou est tout de même à nul autre pareil !
Nathalie retrouve ses sensations dans les superbes itinéraires de l'Oriu (dont les relais sont parfois mal placés...) 
Arnold en vacances en Corse ? Non, le L manie superbement l'objectif pour arriver à ce résultat optiquement juste mais pas forcément imaginable dans la réalité :)
Nathalie travaille son gainage dans les voies bien physiques de Picchiatu
Décor de rêve...
Joli contraste sur les tafoni, avant l'orage...
Très pure fissure TRAD de Croce Leccia, qui attire les chaussons et les friends !
Ambiance lugubre quand le col s'enveloppe dans les nuages de fin de journée...
Belle fissure à protéger, un régal !
Au pied de "Tafonite aigue", on se demande pourquoi cette voie s'appelle comme cela !
Le nouveau Sirocco est plus beau que l'ancien, mais j'ai toujours une tête de gland... le problème viendrait-il de moi ?
Nath apprécie les rondeurs de "Tafonite"
Deux salles, deux ambiances ! Quel changement dans les longueurs de sortie !
Direction le Cortenais et le superbe chemin muletier du Tavignano...
Rondeurs parfaites dans "Ombre et lumière", une voie réputée comme l'une des plus belles de Corse... à raison !
Nathalie remonte l'un des plus beaux 5+ de la planète, quel dièdre magnifique !
Au dessus, le fameux dièdre parfait de 30m en 6b, des placements techniques et des prises franches, un régal total !
Nath travaille sa technique dans ces "livres ouverts" dont elle n'a pas encore trop l'habitude, avec abnégation et plaisir ! 
Les rappels se déroulent dans un cadre grandiose...
Concours de luminosité entre le Flamboyant et le soleil, la partie est serrée...
Petite soirée à l'Auberge, on lève de la belette de premier choix ! Renaud, profite bien de tes Mont Blanc de fin de saison, on s'occupe de réconforter ta petite femme ici à Bavella :)
Abrugata magnifica !
Nathalie à l'oeuvre dans les voies magistrales de Murzella...
Vue imprenable sur le chaînon Sud et la Tafunata di Paliri
Encore un point de vue démentiel !
Pathétique "sangliérisation" dans des arbustes calcinés... nous voilà beaux !
Chemins bien balisés, petites pancartes en bois, la mode du trail a du bon: les sentiers de mon enfance reprennent vie et sont désormais accessibles au plus grand nombre. Merci à ceux qui ont oeuvré pour rendre les montagnes Aligianincaises de nouveau faciles à arpenter !
Un châtaigner massif, ancien, fort et rassurant... superbe !
Alisgiani, sous la masse imposante de Caldane et l'oeil bienveillant du San Petrone. Visite "à la maison" et découverte de ces massifs sauvages pour Nathalie 
Le campanile de Sainte Lucie, spéciale dédicace à ma petite fille qui me manque, comme son petit frère d'ailleurs !
La géomorphologie compliquée de la Tafunata di Paliri
Le fort vent dégage l'horizon et les points de vue sont à couper le souffle
Nathalie sur le point d'accéder au trou
Cadre naturel pour les aiguilles de Bavella couchées sous une couette de nuages
Impossible de tenir la rouf' de Nathalie en place avec ce zef de dingue !
Carte postale de légende !
Et toujours ce foutu vent, on ferme les écoutilles !
Cheminée débonnaire en 3 où mon genou fera "crac" après une flexion un peu trop appuyée en mode ramonage... La fin de journée se passe bien mais le lendemain on déchante... Espérons que ce ne soit pas trop grave !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

C'est surfait ? C'est sous-coté ? Ramenez votre fraise !