Tonnerre mécanique ?

Les vacances de Noël sont un moment redevenu agréable pour le jeune Papa que je suis, la magie du gros barbu rouge et de ses lutins trouve une toute autre saveur avec des petits enfants à la maison. Il s'agit également d'un moment important pour bien "lancer" la saison de ski. Un bon coup de neige avant Noël puis... plus rien depuis presque deux semaines, et non, "Soeur Anne ma soeur Anne" ne voit rien venir... 

Même dans les grands domaines, les peaux sont désormais, depuis quelques années, indispensables, pour s'échapper loin de la foule et des pistes bosselées et gelées par les milliers de skieurs.

A noter à ce propos que cette saison, pour la première fois, j'ai été choqué par l'agressivité des vacanciers, le manque de civilité sur les pistes, et la dangerosité de ces lieux soit disant "aseptisés". C'est bien simple, en me rendant dans les grands itinéraires et donc en empruntant le matin (et aussi le soir en rentrant) les remontées, j'ai pu observer au moins une collision par jour ! Et j'en ai évité, parfois de justesse, au moins deux ou trois moi-même dans la quinzaine. Ca fait peur.

Une "police des pistes", j'y étais farouchement opposé, je pense qu'on va y venir par manque de responsabilisation et d'éducation du public dont le comportement se dégrade. Si ça peut calmer les ardeurs de certains et redonner un peu de sécu aux enfants sur le domaine, finalement, pourquoi pas, puisque les gens ne veulent pas entendre raison et sont prêts à se battre dans les téléphériques (!) Le tonnerre gronde dans les remontées mécaniques, il est temps de réduire les agneaux au silence...

En attendant, voici un best of de hors-piste et de rando à cheval entre l'ancienne et nouvelle décennie...

Du très bon ski au coeur de cet hiver 2020, pourvu que ça dure (et que ça neige surtout !)
Ambiance toundra dans les Encombres....
Quand on dit first tracks, c'est first tracks !
Moment malheureusement rare, un peu de ski avec Virginie, qui ressort ses Zags avec un plaisir non dissimulé, et arbore fièrement ses nouveaux bâtons de chez l'ami Alain Desez !
Rando hivernale dans le Beaufortain avec Nathalie, sur les bons conseils de l'ami Jules, collègue au Bureau de Méribel, qui connaît le quartier comme sa poche
Sous "Cote 2000" avec une belle (la dernière en date) chute de neige
Du bon ski d'hiver, poudre dans le sapins !
First tracks once again ! Ya de la place !
Les grands espaces, une neige de cinéma, le rêve !
Un peu de peau pour bronzer en contemplant le paysage avant...
... de se sur-gaver à nouveau !
Vallon de Geffriand, toutes premières traces, la première fois que ça m'arrive depuis que je skie aux 3 Vallées, un privilège, et bien sûr un réel bonheur !
On en reprend encore un peu ?
Happy client, happy guide !
Très belle ambiance à Roche Fendue, au loin, le massif des Ecrins avec le Rateau et la Meije !
Belle ambiance meringuée
Remontée en peaux sous un grand soleil pour Catherine et sa famille
La tribu en plein effort visant le col de la Bâche
Eric et sa troupe remontent vers le col de la Vallée Etroite
Pause bien méritée une fois arrivés à destination
Grosses reptations sur les versants chauds de la vallée des Avals
On traverse rapidement pour gagner la Grande Val
JB, Malo, et Olivier remontent la combe du Rateau (pas celui des Ecrins hein !)
Direction le couloir Nord de la Pointe du Rateau, on ne croisera pas âme qui vive
Ambiance austère et alpine dans le couloir
On effectue quelques dizaines de mètres pied pour franchir un ressaut
Les amis Bretons loin de leur territoire !
JB et moi-même chaussons à la brèche, quelques dizaines de mètres sous le sommet
Quelques passages ont conservé de la très bonne neige froide
Retour sur Moriond, et selon moi le meilleur emplacement pour acheter son chalet à Courchevel... bon, va falloir encore bosser quelques vies !
Stéphane, un ancien de l'ESMUG devenu lui aussi guide, et ses clients, à l'attaque de Gébroulaz
Grosse soufflante au col, ciel voilé, on ne va pas traîner, ça caille !
Nathalie négocie parfaitement le bombé raide pour plonger dans la branche de droite du glacier
Au fond, le lac Blanc, ambiance très sauvage !
Remontée vers le col du Grand Infernet, seuls au monde avec une lumière hivernale magnifique
Arrivée au col, on rebascule au Nord
Magnifiques dolines dans la combe qui fait suite, solitude absolue
Un très beau voyage en altitude et loin de la furie mécanisée des pistes. To be continued !

Vive le vent, vive le vent ?

Cette petite comptine énervante lorsqu'elle est répétée à tue-tête par une horde d'élèves de maternelle dont l'oreille musicale nécessite à l'évidence un éveil et une éducation sérieuse, est également pénible pour le skieur de montagne avide de poudre...

Ce début d'hiver a soufflé le froid... et le chaud, avec tour à tour de belles conditions de neige légère et ensuite une douceur moite digne d'un bon mois d'avril... Mais le pire n'est pas tant la hausse du mercure que ce mauvais foehn-sa-race qui décape tout ce que les pré-Alpes comptaient de chouette manteau blanc il y a une semaine à peine.. Pauvres stations de moyenne montagne qui se faisaient une joie de fêter Noël sous la neige, ça fait vraiment de la peine. Même en altitude, les conditions sont mauvaises, avec des avalanches de grande ampleur déjà déclenchées un peu partout, notamment dans les Alpes du Sud. Bref... au moins on peut grimper ! Quand il fait sec oui, mais quand il pleut comme vache qui pisse jusqu'à plus de 2000, ne reste que le ciné... Décidément, quelle misère ce coup de sèche cheveux !

Une courte nuit sépare ces deux clichés... drôle d'hiver !
Tricotage autour du Collet d'Allevard par une froide journée, bonne pioche !
Régalade au programme avec une bonne rasade de poudre à s'enfiler sous les lattes !
Au fond, les Grands Moulins, un souvenir vieux de presque 20 ans...
Désolé pour les adeptes des skis en 80 au patin et du "butt wiggling", la maison préfère les grandes courbes...
Putain c'est bon l'hiver quand même !
Très belles lumières...
Retour en Chartreuse juste derrière la maison, autour du très beau village de St Pierre
Rhaaaaaa !
La Scia gavée de neige
Avec un inconnu sympathique comme compagnon du jour, fat gavage de profonde...
Changement de décors en Tarentaise avec la très belle Aiguille du Fruit en toile de fond
La Dent de Burgin au soleil, superbe !
Séminaire avec notre partenaire et sponsor #Puressentiel, merci ! 
Deux salles deux ambiances, dès le lendemain c'est 18°C et grimpe torse nu dans la cuvette !
Nathalie à l'oeuvre dans l'un des jolis 6b bien techniques de Narbonne
De confortables babouches pour faire de la dalle, quelle riche idée !