Alpinisme entre parenthèses, et entre guillemets...

Pas évident de se sortir du "guépier" météo et nivo de ces derniers jours, euh pardon semaines, euh excusez moi, mois ! Beaucoup de neige cet hiver, un méchant coup de foehn et de fortes chaleurs fin avril, et ensuite des précipitations à gogo encadrées par des journées à températures élevées... Bref la saison d'alpi est lancée mais s'avère un peu bâtarde... 

En altitude, beaucoup de neige, ça peut encore bien skier (face Nord du Lyskamm ou de l'Obergabelhorn ont offert du super ski à de courageux répétiteurs), mais il faut accepter de porter les lattes pendant longtemps dans la vallée... Si on veut faire de l'alpinisme glaciaire classique, on brasse comme un chien... Les arêtes sont peut-être la "moins-pire option", mais les belles situées haut sont encore gavées de saloperie blanche (oui l'été le joyau poudreux perd un peu de son aura ;)

Que faire ? Tenter sa chance dans les massifs de moyenne altitude, comme Belledonne: sauvage, beau, pas loin, et plafonnant à 3000m, le bon compromis ? Oui, à condition que le ciel ne décide pas de nous pisser dessus tous les 4 matins... On fera donc, pour la première semaine d'alpi de Nath de la saison, un mix "austérité du Nord dans le gneiss Belledonnien" / "enjoyage de life en clakés et chaussons dans le Sud". On s'est fait plaisir, n'est-ce pas là l'essentiel ?

Nath les mains sur le piolet dans la variante Kosovo-Polono-Tchéchéno-Lansbienne pour rejoindre le sommet de la Petite Lance. Ca ressemble presque à de l'alpinisme !
Ambiance lugubre sur les Dents du Loup au dessus du lac du Crozet... longueur mouillée...
Nath en action, heureuse de mettre les grosses à nouveau !
Belle longueur en bon rocher, elles ne sont pas nombreuses sur ce tas de gravats ;)
Chambre privée pour votre serviteur au refuge de la Pra. Merci aux gardiens de m'avoir prêté une nouille, j'avais oublié la mienne à la voiture et n'avais pas l'air fin... Sympa surtout de ne pas dormir avec les 28 pimpins du CAF Dijon venus équiper la Croix de Belledonne de cordes fixes (j'exagère à peine)... Jugez plutôt: 28 personnes, au moins une douzaine de cordes d'attache de 50m harnachées sur des sacs de 50 litres blindés de je ne sais quel merdier inutile, baudriers, crampons, piolets, casques, et GoPros !!! Tout ça pour une randonnée ne nécessitant aucun matériel et jouable par un gamin de 10 ans pas trop sclérosé par sa console... Amis de la FFCAM, si vous voulez dépoussiérer l'image de votre vénérable institution, ya encore pas mal de boulot ! Ah oui, la plupart des participants à cette expédition de la Croix en technique himalayenne ne savaient pas quel sommet ils allaient gravir (pardon, "conquérir") ! Et si on commençait par ça...
En montant au col du Loup, pour basculer vers le glacier de la Sitre, vue sur les belles arêtes de la veille
La sombre face W de la Petite Lance de Domène...
Trop chiant de mettre les crabes pour 50m raides... On ruse avec le terrain pour se protéger quand même ! 
Face Nord de la Petite Lance. Ouverte à ski il y a un peu plus de 15 ans par  Olivier Torinesi, Matthieu Bordin et votre serviteur, elle reste un itinéraire assez peu répété et très sérieux. Evidemment, en fin de printemps, ça n'a pas la même gueule mais le gaz demeure présent !
Et soudain, les 3 Pics !
Névé et ramasse-party à la descente ! La glisse ya que ça de vrai !
Vive une bonne viande saignante après deux belles journées en montagne ! Déportons les Vegans et leur discours moralisateur ! :)
Magnifique spécimen de ce massif sauvage. Il est chez lui et nous accueille avec confiance
Pluie et inondations partout en France ? Allez, on fait comme d'hab, on se casse serrer des arquées à la mer !
T-shirt spécial chevilles qui enflent et caillou de prédilection (prisu et déversant) au dessus de la caboche: le L est content !
Des passages courants au Cap Canaille...
Majestueux  Cap Canaille !
Un tas d'assiettes pas si mauvais qu'il n'y paraît, et une longueur de caractère, tout en étant facile !
Très belle ambiance !
On détaille la voie du jour depuis les ruelles de Cassis !
Ragoût de Saint Pierre à la "Stazione", c'est totalement mortel !
Dans la gueule du monstre... La Concave !
C'est ce qui s'appelle "mousquetonner un clou" !!!
Nath dans la grande rampe facile
Au dessus, 100m de dévers et 35m d'avancée, très impressionnant !
Traversée plein vide...
... suivie d'une longueur en dalle bien gazeuse qui n'a rien à envier à celles de L'Escalès au Verdon !
Rétablissement !
Incroyablement beau ce coin
Autre voie, Nath sort les bras dans "Canaille historique"
Bel itinéraire varié aux cotations plutôt sèches pour le Cap. Nath se régale sur ce très beau caillou !
Au fond, les bijoux du secteur "Grand Draïoun"
Toute la souffrance se lit sur le visage de la pauvre Nath après la fissure "made in Annot" en 6c de "Canaille Historique". Pas faciles les verrous et les fissures lisses !
Retour en Belledonne pour reprendre un peu d'altitude !
Ambiance débonnaire pour ce bûcheron Canadien (pour la tenue plus que pour le gabarit)... 
Dalle en bon rocher, quelques longueurs pour compléter la journée !
Vue imprenable sur la Meije
Les 5 en dalle négociés en grosses ne sont pas si évidents, et pas si beaux...
Descente hyper efficace par le couloir de Casserousse qui est encore bien skiable !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

C'est surfait ? C'est sous-coté ? Ramenez votre fraise !