Sortir de la routine pour garder l'oeil ouvert...

Ces derniers jours, l'instabilité (générale) du (généreux) manteau neigeux s'est manifestée dans l'Alpe, que ce soit dans grand Sud (Mercantour) ou en Haute Savoie... Des accidents dramatiques se sont produits, des miracles ont eu lieu également, bref on a tous pu se rappeler que tant que de la neige est présente sur les flancs d'une montagne le risque d'avalanche existe. 

Entre douleur, introspection, et analyse, il existe encore un chemin pour la joie de parcourir la montagne hivernale avec les merveilleux ustensiles que demeurent les skis (larges et munis de carres hein, pas de tarlouzeries fondesques par ici qu'on se le dise:)

De mon côté, cette semaine s'est avérée un peu spéciale au cours de cet hiver bien chargé. J'avais décidé de ne pas me cantonner à mes quartiers favoris aux 3 Vallées mais de sortir de ma zone de confort, de devenir "visiteur" ailleurs, de travailler avec d'autres guides dans d'autres vallées, bref, de continuer d'aiguiser mon sens de la pente et ma quête de poudre...

Au final, un bilan carbone que les plus peine-à-jouir gavés de quinoa décortiqueront à la loupe, mais un apprentissage sur soi qui valait le déplacement. Les 2 Alpes, la Grave, Serre Chevalier, la Grave, Méribel, et les Ménuires, voilà une "tournée du patron" bien variée en termes de pente, de terrain, et de clients. La neige ? Excellente presque partout en termes de qualité, mais aussi piégeuse, là aussi, presque partout.

Fantastique ambiance haute montagne ! Vive les Hautes Alpes !
Forêt gravarote un jour de mars, surprenant n'est-ce pas ? 30cm en à peine une heure, c'est tombé velu ! Il y en a presque trop !
60 de poudre à la Grave, ouverte jusqu'à 2400. Ca suffit pour s'en foutre jusqu'aux oreilles en striant dans tous les sens toute la journée !
Capuche, masque, ABS, palmes et tuba !
Canyon gauche excellentissime de fin de journée
Ultime cadeau, la plus belle salue le coucher de soleil dans un grand panache de neige...
Poudre profonde dans la raide forêt de Cibouit à Serre Chevalier, un panard de rêve !
Evidemment quand on perd un ski, c'est plus compliqué, n'est-ce pas Marc ? :)
Balèzes les mélèzes !
Matez la trace derrière, quelle gavade !
J'avais oublié combien ce spot pouvait être magique, faut revenir plus souvent !
Pour vous Mesdames, il est (encore) beau et il le sait (toujours) !
Triplette catalane au sommet de la Cucumelle avant une descente d'anthologie
Après 3 jours, la Grave ouvre enfin le 2ème tronçon. Pas de quartier, on se gave dans les classiques !
L'un de mes excellents clients Catalans dans le couloir de la Banane
Changement d'ambiance: après 3 jours avec des avions carburant au chorizo et aux tapas, voici une groupe de (toujours jeunes) femmes gavées de moules-frites au rythme plus coolos...
Ambiance fantastique après une chute de 30cm la nuit précédente...
Gavance !
Pas malheureuses les miss !
Des traces à faire partout !
Ann domine sa peur et progresse vraiment en hors pistes, top !
"Pop" et Ann se régalent dans des vallons rien que pour elles !
Où sont mes skis ? C'est fat ! La neige, un truc qui rend fou !
Halte traditionnelle au Montagnard, super adresse à St Martin de Belleville
La Légende Raymond Péru. J'ai l'âge de son plus jeune fils, et ce grand monsieur est la mémoire de la vallée. Guide depuis 55 ans, respect absolu !

2 commentaires:

  1. Merci Romain pour les troix magnifiques jours qu'on à skié ensemble !!!

    Les Catlans

    RépondreSupprimer

C'est surfait ? C'est sous-coté ? Ramenez votre fraise !