Zugspitze Arena où le freeride à la sauce austro-teutonique !

Un petit break "no rando" nous fera du bien. Suite du séjour ski en Allemagne/Autriche pour Nathalie, au menu du jour, un tour à la Mecque locale: le Zugspitze.

Derrière ce redoutable mot compte triple au Scrabble se cachent presque 3000m d'altitude, de belles pentes variées, et un téléphérique qui n'a rien à envier à l'Aiguille du Midi (presque 1800m d'un jet coté Ehrwald en Autriche, bon, ok, il y a des pylônes intermédiaires mais quand même)...

Les températures remontent, les faces sud sont mi-cuites, les vestiges des journées de pluie sont encore présents toutes orientations, pourquoi ne pas tailler des courbes dans de la poudre dense et matée par le vent sur ce sommet particulier qui ressemble à un îlot isolé du monde par une impressionnante forteresse rocheuse ?

Ainsi fut fait, il faitsait -5°C au sommet, nous nous sommes régalés la rétine de la vue inoubliable sur le Tirol et les Alpes orientales et nous nous sommes musclé les guibolles en empilant les grandes courbes dans les recoins sauvages de ce mini massif... Beau programmme non ?

La journée n'était pas terminée pour autant, les aspis Allemands étaient à Stanzach (dans le Lechtal) pour la seconde semaine de stage hivernal, module "ski de rando". L'occasion d'aller embrasser mes chers Peter et Ben, ainsi que le toujours discret Patrick Jost. Que de souvenirs avec ces gars là, et quelle émotion de les retrouver le temps d'un repas ! Mille merci à eux pour tout ! Peter et Ben, au plaisir de regrimper bientôt avec vous !

"Riding free is our passion" disait un jour le grand Maître Peter Albert. Il avait raison !
Levés tôt pour être rapidement à pied d'oeuvre à l'Aiguille du Midi, euh pardon, je voulais dire à la Zugspitze Arena !
Des montagnes (inconnues) à perte de vue, au premier plan, la preuve que le vent ne fait pas semblant dans le coin
Nath s'élance pour un bon run dans de la neige encore poudreuse mais compacte et, on le voit, travaillée par le vent
Vers "Little Canada", hors piste célèbre
Ambiance austère et superbe
Beaucoup de soleil dans cette enclave rocheuse
Peu de monde, une infinité de lignes, what else ?
Des faces monstrueuses !
Nath en progrès, bien posée et avec un poil plus de vitesse, ça rentre !
Neige changeante mais pas trop piégeuse, ya moyen d'envoyer un peu quand même sans se faire trop surprendre
Impressionnant ouvrage que ce Zugspitze...
1800m ou presque séparent le plancher des vaches du sommet, impressionnant !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

C'est surfait ? C'est sous-coté ? Ramenez votre fraise !