Hoher Ifen ou le Mont Aiguille du Klein Walsertal

Pour finir en beauté ce magnifique stage de ski dans les Alpes Orientales, on s'offre un petit sommet un peu plus technique, au départ de la toute nouvelle station d'Ifen (ouverture en décembre 2017, ya presque encore le cellophane sur les cabines et les étiquettes sur les télésièges !)

Le Klein Walsertal, vallée secrète au Sud d'Oberstdorf, est un véritable paradis alpin, une contrée isolée entourée de raides montagnes à l'enneigement souvent généreux.

Au menu, un "mini Mont Aiguille", ie un plateau incliné protégé de partout par de la falaise plutôt réputée (ok c'est pas le Verdon mais ça doit valoir la qualité du caillou des plus mauvaises voies de Presles, c'est dire...)

L'accès est un peu technique, la descente aussi (un rappel de 25m pose les skieurs dans une pente à 40 en SW)... Heureusement, après une semaine de réussite insolente et de flair infaillible quant aux itinéraires, je finis par pêcher par suffisance: carte oubliée à la voiture ? Bah pas grave "alles im Kopf" ! Indications de descente floues ? Ranafout', pas besoin, s'il y a un rappel je vais bien le trouver c'est à vaches ce machin... 

Ben non, fallait des infos précises ou la carte, si possible les deux. Là, on a fait le tour du proprio... Ajoutez à cela une blessure potentiellement alarmante de Nath (douleur à un genou en tombant dans un trou)... je décide de siffler le fin de la récré et de rentrer avant que son articulation ne l'handicape en se refroidissant. Au lieu d'une boucle, ce sera donc un aller/retour, moulinage de Nath dans la longueur raide et désescalade un poil technique pour moi. Ca m'apprendra! Il n'en reste pas moins que ce fut une très belle journée dans un coin magique et avec une neige très correcte en Nord (poudre tassée), à défaut de la transfo attendue en versant chaud :)

Niche idéale pour chausser les crampons en toute sécurité...
Nath en pente raide pour accéder à la niche, c'est de la neige soufflée, on fait gaffe...
Du 50, ça faisait longtemps ! Les souvenirs des années BLMS remontent à la surface !
Nath attend à l'abri d'un rocher protecteur, je grimpe une Dyneema 5.5 aux fesses pour l'assurer quand son tour viendra...
Le verrou rocheux approche... Plus facile que ça en a l'air
Une vieille corde fixe (pas utile à la montée) me rendra quand même bien service à la descente :)
Arrivée sur le plateau sommital, superbe et sauvage !
Les montagnes autrichiennes... Immense et grandiose paysage !
Summit ! Grand beau et grand vent, ça caille !
Nath pose avec la "Gipfelkreuz", omniprésente ici
Rappel de 20m easy, ben ça doit pas être dans ce vagin glacé vertical...
Ni là après 10m à 65°, pas d'ancrage...
Ni là non plus, du 5+/M4 en rocher dégueulasse à désescalader sur 60m, pas trop non...
Magnifique mais je l'ai dans l'orifice prévu à cet effet... Allez zou, assez erré, on redescend en Nord !
L'instant péda: Nathalie découvre que les relais sur skis sont très solides !
Ca ne manque pas de gueule ce petit sommet hein ? 
Ca c'est de la Zwiebelsuppe de compet' ! Une petite crème brûlée nous aidera à patienter jusqu'à la soirée crêpes promise à Tal, Heidi, et à leur petite Neomi ! Quel séjour ! Quelles vallées ! Quelles montagnes ! J'ai passé déjà pas mal de temps dans le coin et vous savez quoi ? J'en veux encore !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

C'est surfait ? C'est sous-coté ? Ramenez votre fraise !