Une petite dose de traversées...

On ne se lasse décidément jamais du joyau absolu qu'est le massif des Calanques, ainsi que son satellite le Cap Canaille et ses falaises ocre complètement mythiques ! 

Deux semaines après avoir passé 8 belles journées dans le coin, me voici de retour avec la fidèle Nathalie qui vient prendre son shoot semestriel d'ambiance Ciotadienne !

Au menu de ce court séjour: des traversées, que Nathalie n'apprécie (ou plutôt n'appréciait) pas particulièrement... Quoi de plus efficace que de soigner le mal par le mal, surtout dans l'un des massifs qui s'y prête le mieux ! On a même réussi à sauver une journée dont la météo a eu la bonne idée de virer de l'exécrable au full soleil vers 14h, ouf ! 

Merci enfin à Pompon et Chantal pour leur accueil toujours plus qu'amical, et les bons moments passés dans leur belle maison ou au resto le soir ! A bientôt amis Marseillais !

Vous avez dit exceptionnel ? Sortie de la Commune, variante de gauche, un bijou !
Le "lézard hypnotique", traversée oblique de grande classe à l'ombre l'aprèm... Décidément le secteur du dièdre du Renard regorge de petits trésors...
Nath aux prises avec les deux premières longueurs en 6b bien technique sur les pieds, et parfois un peu déroutants... une super école !
Un caillou d'excellente facture et des mouves déments avec pas mal de gaz sous les fesses malgré la hauteur modeste
Après l'effort le réconfort en compagnie des locaux de l'étape, Pompon et Chantal, le couple glamour de la Ciotat !
J2, pluie torrentielle... idéal pour aller visiter la Grotte du 14 juillet, perchée en pleine paroi à Canaille près du Sémaphore... Approche qui détrempe, mais la chance va nous sourire...
Tout le désespoir du gastéropode au taquet, comme disait l'autre... ça grimpe !
Magnifique galerie d'environ 150m avec accès en deux rappels, majeur ! On en aimerait presque cette sous-discipline qu'est la spéléo ! :)
Le vent d'Est tempétueux chasse le front, et le grand bleu gagne du terrain à vue d'oeil: hallucinant !
La magie de Canaille: calcaire, grès, et poudingue, pour un cocktail unique !
Le grand beau est de retour, et nous voici séchés par le sèche cheveux géant en un quart d'heure ! On remonte le sentier Philémon "à l'envers". Ici le "crux", deux petites longueurs très agréables pour rejoindre la vire supérieure
Et soudain... c'est grandiose !
Ambiance gaz, bleu, vert et blanc: le bonheur !
Le Bec de l'Aigle et le port de la Ciotat
Le mistral a repris ses droits, et de belle manière: rafales à 80km/h... Direction les Pierres Tombées pour une traversée 5 étoiles: la Commune...
Départ un poil technique (ressac de la mer) et engagé (L1, bien que modeste en cotation, nécessite un peu d'habitude dans les dièdres "old school" glissants...)
Des longueurs magiques sur un caillou blanc qui n'a pas vieilli depuis ma dernière visite il y a dix ans environ... 
Soufflante de m... bien content d'avoir la Gore-Tex !

Au bord de l'eau après la très atypique longueur "descendante" dans la boîte aux lettres
Fin de journée sous les toits de la Lèque, aux voies physiques... Courage, plus qu'une heure de marche, 350km de retour, et un départ en voiture pour la Slovénie le lendemain matin ! Hard life ;)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

C'est surfait ? C'est sous-coté ? Ramenez votre fraise !