Grande ambiance et rocher neuf à 20 minutes de la maison...

... oui, c'est possible ! Quoi, encore un nouveau spot de haut niveau, dans la lignée des Tétard ou Saint Ange ces dernières années ? Que nenni, de l'accessible dans des sites bien anciens pour l'amie Nath qui est de retour sur le caillou après un printemps frustrant à la ville. 

Bon, c'était pas le plan initial. Avec les 60cm de fraîche tombée en 4 jours, impossible de ne pas ressortir les skis. L'idée d'un bricolage côté Glandon s'insinue dans mon esprit, je parie que la route (qui était bien sèche ainsi que ses alentours avant l'épisode) sera praticable avec la Sköda 4x4 de Nath. Au final, c'est enneigé dès le Rivier et je n'ose pas m'engager dans la "descente dans le trou" quelques kilomètres plus loin... C'est le but ! Pas grave, demi-tour, on vire les futs de ski, prend un café en terrasse, et enfile un "yoggin" pour filer à Comboire se réchauffer au soleil ! 

Au menu de ces deux jours donc: escalade impressionnante mais pas trop dure sur du beau caillou, le tout aux portes de Grenoble. J1, promenade dans la grande face de Comboire après avoir strié le secteur "Amnesty". Ca m'a rappelé mes années GUCEM ! La grande face regorge de belles longueurs que je n'avais pas parcourues depuis 10 ans: "Gringo", "Chantilly", des bijoux sur du caillou absolument dément qui croustille ! Et du gaz... Les 3èmes longueurs, que j'ai parfois visitées avec Momo qui apprécie ce mur délaissé, sont encore pires dans le genre (et nettement plus dures...). L'aventure aux portes de la ville ! 

J2, je découvre (il n'est jamais trop tard quand on traîne ses chaussons dans le coin depuis 20 ans) Roche Brune, magnifique barre qui domine le pays Voironnais. Là, c'est le choc: le Verdon à côté de la maison ! Du caillou gris grandiose et neuf malgré un équipement (remis au goût du jour récemment et désormais impeccable) datant des années 80 ! Mélangez des voies techniques bien sur les pieds, du gaz, avec un vent du Sud qui deviendra insupportable en fin de journée, vous obtenez une ambiance incroyable ! Jugez par vous même !

Les mythiques toits de Comboire, pour les gros bras. Au dessus ? Des dalles et des murs techniques en rocher exceptionnel !
Roche Brune, la vue s'ouvre au Sud jusqu'au Dévoluy... Le foutu sèche cheveu s'est mis en route et nous ventilera le cornet toute la journée !
Du caillou gris d'une qualité qui fait plutôt penser à certains hauts lieux des préalpes Dignoises...
Nathalie en "Prise Direct", échauffement en... 6c (oui, je pensais être dans un petit 5c plus loin, mais pas trouvé l'accès du haut...) Bien joué le guide...
Merci Nath pour le buff aux couleurs bataves, sans bonnet j'aurais vraiment eu froid !
Des dièdres et fissures tout à fait verdonnesques, avec du gaz et tout et tout !
La vire des Punaises a été entièrement rééquipée, cables neufs et accès par un sentier un peu raide mais bien aménagé: allez y promener vos chaussons, le site est superbe ! Evidemment, on n'est pas au Petit Désert, faut pas être trop blaireau dans les manips et accepter un confort relatif au pied des voies... ;)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

C'est surfait ? C'est sous-coté ? Ramenez votre fraise !