Chassez l'intrus !

Le stage escalade rocheuse de Nathalie continue avec un World Tour des sites de grande classe: Aiguilles de Bavella donc, suite et fin, gorges du Verdon, le mythe des années 80 qui s'offre à Nath pour la première fois, et, last but not least, les Vouillands à Fontaine (si si) pour s'assurer d'une transition harmonieuse !

Et, croyez le si vous le voulez, les plus belles longueurs ne sont pas forcément où l'on croit... Bon un peu quand même, si, mais vous seriez tout de même surpris :)

Bon défractage de rétine devant ces beaux clichés souvenirs !

Pilastru di l'Alba, "Cum'ella hè", de belles longueurs au calme à deux pas du col !
Nath se rétablit au sommet d'une magnifique longueur en 6a+ sur tafoni. Oui, on est mieux en baskets !
Bavella l'éternelle...
Nathalie en tête dans une magnifique longueur en dalle quelque part à l'école du col...
Tu veux du dévers ? Direction la Punta Picchiatu, on va faire vibrer la fibre abdominale !
Ambiance ! Nath se fume les bras dans du 6b/c et progresse en grimpe "3D", le L quant à lui se remet gentiment en forme en pliant "Voyage en Nairobie", petit 7b bien teigneux
"Tribulazioni", une voie bien tranquille et superbe, variée !
Beau dièdre à protéger, ou à zapper par une belle dalle à gauche
De magnifiques formes dans lesquelles on louvoie...
Summit, bien isolés
Le panorama est bien sûr toujours aussi quelconque...
Une de plus en moins !
Un grand rappel de 40 permet de rentrer à pied rapidement. Le petit brin de Dyneema en 5.5 est parfait pour ce genre de manip et permet de grimper confort avec la belle Volta 9.2 toute neuve !
Dans le calcaire crade des "Aiglons", deux salles, deux ambiances !
Quelques beaux passages gazeux tout de même !
Sommet de "Satanas", les 35m de L3 en 6b sont splendides: ne pas s'arrêter à la vue sur la benne à ordure 100m dessous... Les deux dernières longueurs sont superbes, la première jolie aussi mais ternie par la traversée sur les sucres cassants en haut...
Là, on change de calibre: retour dans les gorges où tout à commencé pour moi...
Nath sur les magnifiques gouttes d'eau de "Free Tibet", une voie moderne au Moyen Eycharme
La dernière longueur, un petit toit physique sur bacs, mais grande ambiance !
Avant la traversée sur la vire terminale, Nathalie les fesses dans le vide...
L'entrée dans les gorges côté point Sublime, vue de Rougon: à gauche, au soleil couchant, l'impressionnante paroi du Duc, où j'ai quelques souvenirs...
"Saut d'homme", une voie aux cotations modestes mais "old school", amateurs de salles et de résine méfiat ;)
Un caillou superbe !
Le L au relais, l'air... débile ?
Le grand dièdre en 6a, pas près d'être décoté celui-là...
Nath à la bagarre dans cette fissure historique de l'Escalès, la première des gorges à avoir été équipée à demeure...
Au loin, le village de Rougon: le gîte "Mur d'Abeilles", accolé à une crêperie bien sympa, est à recommander !

1 commentaire:

  1. L'intrus, c'est Bavella...
    C'était trop facile celle là :)
    MLF

    RépondreSupprimer

C'est surfait ? C'est sous-coté ? Ramenez votre fraise !