Poudre puissance 4 par risque 4

Avec plus d'un mètre posé en 4 jours, l'épisode de fin janvier/début février en a mis un gros coup. L'hiver semble sauvé, et le manteau neigeux atteint enfin (en épaisseur, pas en stabilité...) un niveau satisfaisant !

Les conditions nivologiques sont cependant très piégeuses ces jours-ci, de nombreux pratiquants y compris des pros se sont fait coffrer. Le risque 4 est justifié, les zones critiques sont présentes dans toutes les orientations, la couche de neige fraîche est conséquente et le mille-feuilles sous-jascent pas enthousiasmant... Bref, pour simplifier, le but est skier du beau, pas raide, et pas exposé à des pentes chargées en amont. 

Une belle journée de boulot m'attend aux 3 Vallées. Sur la route, les leçons du Monte Carlo sont mises en application pour avaler les 140 bornes sous la neige à un rythme supersonique: dépassement des chasse-neige par la bande d'arrêt d'urgence (je sais, je sais), longues dérives entretenues à la Kubica (ok, pas à la même allure) dans la vallée des Belleville, etc... la glisse doit-elle être réservée aux pantins sur des lattes ? Je ne le pense pas, et contrairement au pilote Polonais, mes freins, sans doute moins sollicités que ceux de sa Fiesta WRC, ne m'ont pas trahi. Ouf !

Au final, malgré le grand froid (-13°C le matin), le brouillard, et la neige, la chance, comme souvent, sourit aux audacieux: le ciel se déchire en milieu de matinée, et contre toute attente, c'est le grand beau qui s'installe pour de bon.

La recette du jour ? Prenez 80 cm de poudre "made in Hokkaido", ajoutez 3 clients Norvégiens excellents skieurs, saupoudrez le tout de beaucoup de sécurité (et d'un peu de flair) dans le choix des lignes et vous obtenez une gavade 5 étoiles ! La preuve en images... Et merci à l'école United Instructors de Val Tho pour leur accueil, et à Francis, un des piliers de Val Tho !

Totalement pur et extrêmement jouissif !
On la met la doudoune sous le gore-tex ou bien ?
Un de mes "Vikings" du jour: du bon, du robuste, de l'excellent Finlandais dans la force de l'âge. Super mentalité et très bon télémarkeur: on en veut encore !
Le Télémark, c'est physique (pour celui qui pratique) et beau (pour celui qui regarde)
Et soudain... Val Thorens s'offre à nos yeux !
Mes trois clients déflorant un champ de poudre vierge, bonne dégustation !
"Air" Axel, un garçon en mode "on-off" qui n'est pas du genre à se poser trop de questions !
Neige de merde en faible quantité...
Après un sympathique mais court "after", je regagne la voiture garée 5km sous la station, à P4, d'un petit coup de ski. Après 18h, le froid pique un peu dans le "frigo" des 3 Vallées: -14°C !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

C'est surfait ? C'est sous-coté ? Ramenez votre fraise !