Grands hors-pistes au pays du Mont Blanc

Au coeur de l'hiver, le passage par Chamonix est un rituel obligatoire. Ce temple du ski haut de gamme, au sein du massif le plus célèbre d'Europe, offre souvent des journées inoubliables. Celles de ce week-end n'échappent pas à la règle, avec de petites réalisations sympathiques avec clients dont les progrès en ski toute neige sont palpables: une vallée Blanche variante Gros Rognon pour s'échauffer. Du classique ? Oui, mais avec l'immense privilège d'être absolument et littéralement seuls sur tout l'itinéraire ! Rare et précieux.

On poursuit par un Pas de Chèvre via le couloir central, en compagnie de l'excellent Fanfoué Antichan et de ses clients. Une brave soirée potache parachève cette grosse journée, au resto avec en outre les deux François (le Fanfoué sus-cité bien sûr, mais aussi l'incontournable Pompon, que l'on ne présente plus) !

Rebelotte le lendemain avec une journée sur le Tour et Vallorcine, moins haut en altitude, afin d'échapper au très fort vent de Nord Est. Rencontré au hasard sur le parking, mon ami et collègue Juju "Casa", légende locale des pentes et des bars, nous convie à partager quelques courbes plus raides avec ses propres clients. Une petite collective en guise d'intermède, avant d'aller jouer chacun dans son coin, au rythme de nos clients respectifs ! Seul ce maudit vent et ses rafales défrisantes mettront un terme un poil prématuré à la session du dimanche...

A l'attaque du couloir central du Pas de Chèvre, sur fond de Mont Blanc fumant et de vallée de Chamonix sous la crasse !
Mon illustre collègue et ami Fanfoué entouré de quelques excellents skieurs..
Les magnifiques Drus nous dominent 
20m de rappel pour accéder à la moraine. 300m plus bas, la mer de Glace
La sortie du Pas de Chèvre, en conditions pénibles... pour les skis, "finition pierre" assurée...
Sur la passerelle de l'Aiguille, l'ambiance glaciale nous cueille d'emblée
L'ombre du Gros Rognon, dont nous allons négocier au plus près le flanc Est. Le fort vent a sculpté la neige et balayé toutes les traces. Nous sommes seuls et le resterons toute la descente. Privilège rarissime !
Majestueux Tacul !
Dans l'ombre des séracs du Géant, le gros Rognon éclairé par l'astre du jour
Au coeur des séracs du Géant, une glace bleue façon cristaux de méthamphétamine made in Heisenberg, pour les fans de "Breaking Bad" !
Passage pète c... euh casse-bonbons à la salle à manger...
Un poil de poudre, non soufflée ni cartonée, en terrain plat
L'ami "Casa", incontournable local de l'étape, flanqué de son inséparable Sergueï, à l'entrée des couloirs de l'Aiguillette des Posettes
Vent de folie, les Autanes, ce sera pour une autre fois !
Dans le couloir des Biets, ski de combat surplombant les hameaux de Vallorcine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

C'est surfait ? C'est sous-coté ? Ramenez votre fraise !