Verdon forever !

Tel était le titre d'une vidéo consacrée aux gorges et qui voyait, entre autres, se reformer pour l'occasion la mythique cordée des Patrick. C'était en 1998, je me souviens encore avoir acheté le "Vertical Roc" dédié à ces images... Un an plus tard, je découvrais la Mecque calcaire en compagnie de Sylvain Maurin, mon mentor de la verticalité. Un choc qui n'est pas pour rien dans mon choix de carrière qui a suivi..

Quinze ans plus tard à quelques jours près, et après quelques beaux séjours dans ce temple du caillou au fil des ans, me voici de retour aux sources, acquatiques et rocheuses, pour fuir la canicule annoncée sur le bassin Grenoblois. Certes, le mercure dépasse ici aussi les 30°C et les pieds crient misère dans les Katana bien ajustés qui s'écrasent sur les gouttes d'eau fuyantes, mais on trouve quand même moyen de grimper à l'ombre et avec une petite brise. Et puis, quand cela devient trop pénible, les canyons alentours donnent l'occasion de barboter et de se rafraîchir efficacement: ici, l'eau est froide, on n'est pas en Corse. Ces clues sont superbes et même ludiques, mais encore une fois, désolé si cela paraît chauvin, en terme de beauté et de plaisir aquatique, on n'est toujours pas en Corse. Un poil en deça. Sorry...

Bref, "Saut d'homme" 15 ans après et cette petite voie initiatique n'a pas pris une ride, elle témoigne bien de l'esprit "Verdon historique". Et puis les apéro-bouffe avec mon successeur au Snapec, l'ami Ambroise, ainsi que mon ex-padawan Cédric, font que l'on est tout de même un peu chez soi quand on est accueilli par des saisonniers du cru. Enfin mention spéciale à Steph, BE spéléo bien chaleureux avec qui j'ai fait tandem pour faire évoluer son groupe et Virginie dans St Au: l'occasion de monter une bien belle tyro de 40m pour nos canyoneurs du jour !

Look de branleur et sourire inamovible, le L est de retour dans les Gorges !
50m en fil d'araignée pour accéder à "Bwana Maline", voie d'initiation par excellence
Le Verdon est éternel...
Un caillou toujours autant démentiel !
Les gouttes d'eau made in Verdon...
Une trav en rocher fracturé pour slalomer au plus facile dans cette petite face 
Ca c'est le Verdon, du très beau rocher et une ambiance très "Sud"

La trav en 5b puis la redescente et la directe en 6b, un petit ventre fort sympathique: la croix intégrale :)
Le gîte "Maison Castellan", tenu par deux bikers flamands hauts en couleurs !
L'emblème de Castellane
Bistrot du col, à Leque, une adresse conseillée par un local d'adoption, le nouveau président Ambroise ! Massive l'andouillette maison non ?
Le topo du Haut Jabron par le même Ambroise, une base ! Cédric nous gratifiera à son tour de son topo maison le lendemain pour Sta Au. Du travail de qualité, même si le côté artiste de nos deux compères ressort assez peu de ces productions...
Arnaud, Grenoblois exilé, s'apprête à rejoindre son groupe dans le premier tob du Jabron
Le L refuse l'enfiotisation ambiante et la combi deux pièces: "le canyon, ça se fait en monop !" Quitte à geler sa paire de c... surdimensionnée à grands coups d'égo mal placé ?
L'eau froide ne décourage pas Virginie qui adore cette activité 
Même pas (trop) froid
La canonnière et les sauts aux alentours, le "beau spot" du canyon. Vu les coin-coin qui défilent dans ce ravin tout l'été, j'aurais appelé ça "la canardière" moi mais bon...
Très classe, mais que c'est court !
Baaase les pierres, le casque est conseillé !
Abricots et cerises monstreux au petit syndicat d'initiative local de la Garde... On s'en gave jusqu'au dégoût !
Du gaz, des rappels suspendus, et au milieu coule une rivière... on est en plein dans le mythe !
Un beau 5+ technique pour se mettre dans le bain de "Saut d'homme", ma première voie dans les gorges voici 15 ans ! Retour en arrière obligatoire...
Virg avant le superbe mais néanmoins "old school" 6a, qui mettrait dans l'embarras bien plus d'un grimpeur de résine pure...
Sortie de ce beau dièdre-fissure très "Verdon-historique", une anti-voie moderne: que c'est beau !
La fatigue commence à se faire sentir non ?
C'est parti pour la clue de Saint Auban, canyon appétissant en contrebas d'une jolie route départementale... 
Moins stressée qu'à l'Escalès la miss non ?
Et hop !
Une belle ambiance, et nous sommes gâtés par le soleil: du débit, du soleil, personne, les conditions parfaites !
On rattrape Steph et son groupe, à qui l'on se joint avec plaisir !
Vacances ? Boulot ? Même combat !
De biens belles sections
Le groupe prend la pause (et la pose) avant les deux tyros 
Baaaase le L pour mettre la grande tyro en place, zipette fortement déconseillée...
Ca surfe !
Derniers obstacles, le canyon devient moins encaissé et moins austère
Le fameux "gauche droite" 
Une baignade rafraîchissante
Un peu de nage, on est à la piscine ne l'oublions pas...
Une photo que n'aurait pas reniée Max Cassan !
Un joli bief
Le salto final pour conclure, un classique...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

C'est surfait ? C'est sous-coté ? Ramenez votre fraise !