De jeune(s) Padawan(s) à Maître(s) Jedi...

Régulièrement depuis de nombreuses années, j'ai le privilège de participer en tant qu'expert au jury des épreuves certificatives du Diplôme d'Etat de canyonisme. Cette fois-ci, direction Baratier, dans les magnifiques Hautes Alpes, pour certifier "l'OI43". Derrière ce barbarisme se cache la dernière grosse étape qui se dresse entre les stagiaires et le statut de professionnel diplômé: l'encadrement d'un public support en "grandes courses", c'est à dire des canyons sérieux, engagés, et d'un niveau technique élevé en termes de verticalité et de gestion aquatique. Le syndicat national des guides de montagne est convoqué lors de différents "points de passage" de la formation, et a mandaté votre serviteur pour ce stage technique. Un plaisir qui ne se refuse pas !

L'an passé, j'avais certifié cette même promo en grandes courses "en équipe", donc en pratique perso "perf". Que de progrès pour la plupart d'entre eux en moins de 12 mois ! Encore merci à l'équipe du CREPS de Montpellier pour son accueil, et pour l'amitié indéfectible de ses membres depuis nos premières journées ensemble, alors que j'étais un jeune moniteur d'escalade stagiaire, il y a 13 ans. L'aventure continue !

Une grande course en canyon, ça ressemble un peu à ça !
L'enchaînement terminal de Chichin au petit matin, avec la célèbre "queue de cheval" 
Le matin, au village de Dormillouse, on prend le temps de prendre un petit café avec Lio Catsoyannis dit "le prof d'Histoire", Gilles "Of the Door", la mascotte du SNAPEC, et l'immense Raph Storbecher ! 
Bain de soleil avant de se jeter dans le gouffre noir et froid. Au premier plan, Claude et Raph partagent sans doute une blague miteuse, privilège des vieux complices...
Baaaase !
Le superbe pont Romain qui marque l'entrée dans l'eau
Le L en monopièce/lunettes de branleur, à 1800m comme à la Vacca. Le casque en plus...
Surprise, l'éternel stagiaire (de par son jeune âge) est de passage dans le quartier ! Salut Tristan !
Belle ambiance ensoleillée
Raph, facétieux comme à l'acoutumée, et votre serviteur, rendant un interminable hommage à l'opticien de Polnareff
Les choses sérieuses vont commencer... 
Très belle veine double
Enfin, on bascule plein gaz ! Les équipes font la queue...
La première grande cascade de Chichin, 40 mètres
La conclusion de Chichin, une superbe C55 qui donne du charisme à ce canyon dont l'ensablement de la première partie a considérablement diminué l'attrait
Un brelan d'as, une collection de légendes sur pattes: Nico Janel, le Maître du Jeu, Raph Storb' en slip, Hugues Bonnel, l'intellectuel, Alain "Cutu", le cycliste, et Gilles "Of the Door", le... meilleur !
Départ des Oules, Gaspard, ancien du GUCEM, le club de mes débuts (et des siens), en termine avec son briefing, et sa formation 
Première partie très ludique et aquatique, un régal
On fait moins le malin aujourd'hui, la combi étanche est de sortie !
L'éternel Claude Paul, un de mes formateurs du BE escalade, à qui j'ai l'honneur et le plaisir de donner la réplique dans ce duo de jurys 
Un très très beau canyon
Claude vérifie le bousier :)
Jeux aquatiques
Air Claude !
Un groupe efficace
Petite "machine à laver" bien sympa !
Une superbe vasque à débordement 
Michael, candidat suivant, propose un très beau rappel guidé à la cascade "du mélèze"
Le gaz se creuse subitement
Sous le geyser, l'endroit magique du canyon. Quel cachet !
La petite main courante qui fait suite, un peu délicate
Il commence à cailler un poil...
Sophie, qui a débuté la pratique du canyon en début de semaine, était le rayon de soleil féminin du public support !
Petits tobs qui pulsent un peu, c'est ça le canyon !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

C'est surfait ? C'est sous-coté ? Ramenez votre fraise !