Catso-rama - Episode 2: la tournée du patron !

Hop ! Après le grès annotain qui nous a poncé les doigts (et les bras, et les jambes, et la tête, alouette), direction les plus célèbres gorges calcaires de la galaxie pour se goinfrer de belles envolées spitées dans un cadre toujours plus magique !

J2, on s'offre ainsi "Les mains dans le sel", itinéraire moderne et soutenu au fabuleux et sauvage mur du Styx. L'approche constitue déjà une petite course variée et aérienne, avec un dernier rappel impressionnant pour prendre pied sur un strapontin plein gaz au dessus du Verdon. 

Le plat de résistance est varié, superbe, continu, et de plus en plus beau à mesure que l'on grimpe ! Une vraie réussite signée l'incontournable ami Lionel. Bravo pour la ligne et pour l'approche élégante qui participe au charme de l'épopée !

Des couleurs en folie sur le rocher (souvent neuf) et sur les feuilles des arbres... Quand le plaisir du geste et de l'effort se couple à la beauté de la nature, le plaisir est grand !
Le dernier jour, contrainte horaire oblige, on déroule plus cool à la Dent d'Aire avec "Cat so angry", 4 superbes longueurs très variées jusqu'au jardin, qui proposent une palette allant du dévers à bacholles aux traversées aériennes en passant par de la dalle exigeante. 

Pour regagner le belvédère de départ, on se contentera de remonter "El Gringo Loco", la faute à votre malhabile serviteur qui vient de perdre son premier chausson d'escalade en paroi en presque 20 ans de pratique... Plusieurs longueurs en 6a sur des pieds parfois fuyants et lustrés, c'est pénible en Crocs ! Ca m'apprendra à faire le malin à ne jamais attacher mes accessoires au relais :)

Mer de nuages au lever du jour sur les gorges depuis notre terrasse au coeur du beau village de Rougon
Souvenirs d'UF2, il y a plus de 10 ans déjà !
Approche depuis le Maugué où toute zipette est à proscrire !
Ambiance arboricalo-rocheuse (ou rocaillo-arbresque ?) pour rejoindre le second rappel des "Mains dans le sel"... Classe non ?
50m plein gaz, avec balançoire pour rejoindre R0: on y est presque, après il faudra remonter !
Couleurs et lumières splendides ! C'est beau l'automne !
Cédric avale la première longueur vitesse grand V, le L prend la suite pour une dalle fissurée encore bien glissante sur du caillou "face nord"
Ced' tout sourire prend le soleil, et la pose, en arrivant à R2 !
Cédric livre un beau combat dans le 7a bien physique qui suit
Le L se régale à son tour dans cette belle longueur technique et énergétique, le gaz se creuse...
Cédric en termine avec le 6c+ qui suit, pas évident non plus ! Faut se bouger un minimum !
Et au milieu coule une rivière... Un festival pour les mirettes !
La suite est un peu moins difficile mais reste soutenue: le 6a fissure de L5 est bien "Verdon", comprenez qu'il ne sera pas décoté par un grimpeur de SAE... En clair ça ne déroule jamais vraiment
L6, ça devient grandiose: Romain au coeur d'un superbe 6b gris sur la proue, des beaux mouvements et du gaz !
Cédric entre ombre et lumière à la sortie de L7, une traversée en gaz majeur !
Matez le gaz sous les fesses du L ! (sans aucun jeu de mots bien sûr)
Quel pied ce caillou !
L8 présente une dalle très technique typique "made in Escalès, Verdon, France"; un magnifique 6b+ qui passe finalement bien mais nécessite précision sur les petons et sens de l'équilibre...
Dernier jour: vent glacial au parking, mais dès que l'on bascule plein sud dans ce four, il fait très chaud ! Cédric dans les beaux rappels en fil d'araignée de "Cat so angry"
Votre serviteur dans la première longueur, un beau caillou orangé très abrasif, et des mouvements qui réveillent gentiment les biceps...
Cédric prend le relais dans la suivante, une suite de bacs monstrueux dans un dévers sculpté rare dans ce niveau !
Romain dans la fin de cette même longueur, moins raide mais toujours aussi sculptée
L3, au final la plus soutenue et variée, du dévers à bacs puis de la dalle très fine, le tout en traversée: superbe ! Merci Cédric pour ces beaux clichés !
"Cat so angry" voyage de baume en baume, le coin est majeur !
Après une boulette au relais, voici "l'unijambiste du Verdon" ! Notez le bricolage pour que les Crocs restent bien près du pied, on a déposé un brevet !
Cédric fuse vers le sommet dans "El gringo", plus facile et aussi plus patinée...
Gogol 1er fait le malin mais a bien mal aux arpions après le sketch du Katana volant...
Verdon, what else ?
Fin de séjour, Cedric profite du soleil, de la vue, et d'un salvateur paquet de Prince ! Merci camarade d'avoir partagé ce beau petit séjour, à refaire !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

C'est surfait ? C'est sous-coté ? Ramenez votre fraise !