Mont Aiguille automnal, jamais banal !

Un alpiniste est très souvent un collectionneur: de sommets, de montagnes, de voies différentes (qui a dit de femmes ?). Il y a chez ce type d'humanoïde une frénésie compulsive qui le pousse à emmagasiner les expériences différentes sur le rocher, la neige, la glace.

Certains lieux sont cependant si magiques qu'on se plaît à y revenir pour en faire partager la beauté. Le Mont Aiguille, perle du Trièves, est de ceux-là. Je profite d'un trou (de souris !) dans mon emploi du temps de ministre pour proposer l'ascension de cette montagne emblématique à notre cher Pierrot, moniteur de ski assidu aux 3 Vallées l'hiver, cycliste chambérien affûté l'été.

L'occasion d'une belle balade hors du temps alors que l'hiver approche et s'installe doucement. Un instant de partage et d'amitié que l'on savoure à chaque fois.

Ca fume, ambiance glaciale garantie !
Couleurs magiques propres à cette belle saison
Sympa d'emmener Pierrot hors de son environnement et de partager cette belle petite course !
La magie du Mont opère toujours: impressionnant du bas, facile dedans
On n'échappe pas à la photo classique !
L'hiver gagne du terrain dans les recoins sombres...
Le L a mis sa petite laine pour grimper !
Pierrot sur la vire avant les cheminées sommitales
On touche au but
Le plateau sommital, balayé par le vent du Nord
Givrés les deux compères ?
Passage obligé pour Pierre Etienne !
La célèbre arche, on continue le tour du propriétaire
Pierrot dans ses oeuvres à la fin du grand rappel de 50m

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

C'est surfait ? C'est sous-coté ? Ramenez votre fraise !