Pilier Sud du Mont Aiguille

Est-il seulement possible de grimper en face Sud en pleine canicule, après une première partie de saison à éviter les pierres en haute montagne et avant un intermède canyonesque plus décontracté ? Réponse oui, en choisissant un bel objectif un poil au dessus du niveau de la mer et en partant bien tôt of course. 

Nathalie est motivée par une belle sortie grande voie "montagne" à la journée dans le Dauphiné. Je lui propose le pilier sud du Mont Aiguille, voie que je n'ai encore jamais eu l'occasion de gravir et qui semble parfaitement adaptée au cahier des charges du jour.

Un caillou "vertaco", de belles longueurs et une raideur certaine malgré des cotations abordables sont au menu. Il faudra cependant être à l'aise dans le 6a TA pour grimper sereinement entre des pitons globalement bons et raisonnablement espacés. Le crux, une dalle technique en beau rocher gris, paraît du coup plus commode que la première longueur en traversée au dessus des vires initiales, engagée et dont la solidité du rocher peut dérouter l'amateur de résine... 

Bref un classique Dauphinois esthétique qui mérite son succès, et qui peut se déguster aussi bien l'hiver au soleil d'une journée dégagée que l'été au petit matin!

A la une: une traversée bien engagée en 5/5+ sur rocher délité, le crux ressenti de l'itinéraire ou il convient de grimper avec un peu de délicatesse. Une photo qui résume la belle ambiance de ce pilier Sud.
A l'attaque du pilier, une longueur en 3 finalement assez raide et demandant un poil d'attention
On gagne très vite de la hauteur grâce aux vires "zig-zag" qui constituent les 5 premières longueurs, soit la moitié du développé de la voie
Pas besoin de beaucoup de matos, un ou deux petits friends pour les longueurs du bas peuvent aider (mais ne sont pas indispensables), sinon les pitons et rares spits sont en nombre suffisant
Nathalie en termine avec la superbe dalle en 6a
Au dessus, on trouve une fissure-dièdre déversante mais blindée de bacs (et suréquipée de pitons) qui s'avère fort agréable à grimper
La grande traversée du haut, encore du 3/4 aux protections éparses et au caillou "typiquement local": quelle ambiance !
Sortie dans un cairn...
Encore un passage sur ce superbe plateau sommital
Mont Aiguille: une croix de plus pour une Nathalie ravie par ce coin de paradis !
Passage obligé par l'arche à la descente, on fait les choses bien !
Une sacrée belle montagne, les plus connaisseurs devineront le cheminement de descente...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

C'est surfait ? C'est sous-coté ? Ramenez votre fraise !