Punta Renaghju - Le Suppositoire, future classique

Ya plus de saisons ma bonne dame ! Après un début juillet calamiteux dans tout l'arc alpin, voici que l'été refuse de tirer sa révérence, même à la toute fin du mois d'octobre ! La saison estivale fut bien remplie, et je baisse le rideau le 19 octobre, pour souffler un peu. Direction mon éternelle Corse, que j'ai quittée il y a tout juste un mois pour de l'alpinisme et du caillou. 
Cela fait quatre ans que l'on n'avait pas vu de telles conditions météo à cette époque, et ce séjour de Toussaint fut très bien rempli: 5 jours d'escalade (couenne et grandes voies), de la plage, et même un petit canyon avec clients opportunistes et aguerris à l'eau froide ! 

Pour finir, une très belle petite course sur une idée originale de l'incontournable ami Carlos, à la Punta Renaghju. Il s'agit d'une voie full trad portant le doux nom du "Suppositoire", oeuvre d'un autre grand ouvreur, Verdonnesque celui-là, j'ai nommé Lionel "Catso". Cette petite merveille n'a été ouverte que la semaine passée par ce célèbre défricheur greco-marseillo-castellanais, et nous nous faisons une joie de balader nos friends et nos sangles sur ce caillou orangé et parfait... 

Ce fut un plaisir de partager cette aventure avec Carlos, un des plus prolifiques équipeurs du massif de ces deux dernières décennies. Retour en début d'ap, car après, j'ai promis, c'est shopping à Portivechju, et montée à u Petricaghju, in casa nostra ! 

Au départ de la voie, close up sur ces merveilles géologiques que sont les tafonis... Le potentiel d'ouverture est grand...
C'est parti pour le L, pour une première "fesse lisse" en guise d'entrée en matière
Carlos me rejoint et profite du soleil
L'ambiance est déjà top à R1
Le fameux "suppo" ? La forme du casque pourrait le laisser penser !


Carlos confortablement installé au relais
Carlito nous gratifie d'une mimique dont il a le secret. A-t-il vu des grisouilles ?
Traversée grandiose dans des tafonis orangés...
Absolument majeur !
Méga classe ! Je commence à être à court de superlatifs...
Encore une superbe longueur de tafoni !
Le spécialiste Bavellien es-fissures granitiques à l'oeuvre
Et boum, ZE photo !
Sous la dernière longueur, la célèbre Punta Rossa
La dernière longueur, un court mais beau 6c dans une fissure très pure
Plein cadre sur les Teghje lisce et la Punta d'u Corbu
De bonnes têtes de vainqueurs !
Un petit rappel pour descendre du "cube", puis deux grands rappels pendulaires de presque 50m chacun: grande ambiance garantie !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

C'est surfait ? C'est sous-coté ? Ramenez votre fraise !