Pointe des Cinéastes - Arête Sud (AD - 3205m)

Les historiens les plus futiles se souviennent probablement qu'une lointaine course en septembre 2007, l'arête W des Fétoules pour être exact, avait déjà réuni cette cordée aussi éclectique qu'extrême.
Extrême ? Oui, ses composantes sont presque diamétralement opposées, jugez plutôt:

- l'un est presque un géant, frisant le double mètre, l'autre pas tout à fait un nain avec un petit mètre soixante quinze accroché en sautillant quand le toubib ne matait pas la toise. 
- l'un est un grand calme au sang froid, l'autre un petit nerveux sanguin.
- l'un ne touche quasiment jamais le rocher avec ses mains, l'autre essaye d'y poser le moins possible ses pieds.
- l'un a grandi au sein du quatuor de la pente le plus célèbre et prestigieux du début des années 2000 (wikipedia, source non vérifiée), l'autre est issu d'un autre "crew" également très talentueux qui a cultivé sa différence en se spécialisant dans le but en montagne...

Bref, vous l'aurez compris, le L et le Gingral, piégés par une météo décidément pas concilante cette semaine, se sont offerts, en lieu et place d'une belle goulotte à l'Ailefroide orientale, une "course de secours" qui, compte tenu des conditions dégradées et des variantes empruntées, n'était finalement pas si fade...

Quelques images commentées...

Jérôme devant, entre autres, l'objectif du jour !

La langue du glacier Blanc qui se rétracte d'année en année...

Le L sur la moraine, shooté par Jérôme: le transalpin d'adoption n'a pas eu à forcer son talent pour enfumer son acolyte sur la marche d'approche !

Esaaab !

Des rochers brisés qui déroulent pour commencer...


El Gingral dans un exercice de style qu'il apprécie et maîtrise: "on ferait genre que c'est pas moi qui prendrais la photo !"


Rébuffat staïle...

Le mégamix Lansbien commence: une belle longueur en V/V+ bien verticale en guise de fourvoyage...

Maintenant qu'on y est, on insiste: ça continue avec la "Lansb variante, L2"

Jé en action dans cette section pas évidente, le cul dans le brouillard...

C'est pas bientôt fini ces conneries ?!

Un passage en face W (où l'on n'avait rien à faire mais quitte à louvoyer...) en rocher délité délicat...

Où est Charlie ?

Sur le fil de l'arête, ou presque...

Le mauvais est là, on rejoint rapidement une des dernières brèches en rappel...

En ramasse ou sur le cul, les névés sont vite dévalés !

Germaine la marmotte, amie du Jouy, vient prendre des nouvelles !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

C'est surfait ? C'est sous-coté ? Ramenez votre fraise !